Protégez l'environnement : Ne brûler pas vos déchets verts

Les déchets dits "verts", élements issus de la tonte de pelouses, de la taille de haies et d'arbustes, d'élagages, de débroussaillage et autres pratiques similaires, constituent des déchets quel qu'en soit le mode d'élimination ou de valorisation.

Qu'ils soient issus des ménages, des entreprises ou provenant des jardins et parcs municipaux, ils sont classés en déchets ménagers assimilés (article L541-8 du code de l'environnement).

Les déchets verts peuvent être utilisés pour faire du compost, broyés en paillage ou emmenés en déchetterie. Voir liste sur : 

http://www.agglo-st-etienne.fr/plus-pres-de-vous/votre-environnement/gestion-des-dechets/les-decheteries/

Le brûlage en est interdit en vertu de l'article 84 du règlement sanitaire départemental et sa violation peut entraîner des peines d'amendes allant jusqu'à 450 €. 

En effet, étant donné la mauvaise qualité de combustien notamment, la pratique du brûlage de déchets verts s'accompagne principalement de l'émission de particules, mais aussi de l'émission en quantité d'autres substances polluantes pour la qualité de l'air extérieur.

Campagne d'information d'Air Rhône-Alpes :

Air Rhône-Alpes (Association agréée de surveillance de la qualité de l'air sur la région) met en place une campagne de communication portant sur la sensibilisation au brûlage des déchets végétaux.

Cette campagne (disponible sur http://delair.air-rhonealpes.fr) est l'occasion d'attirer plus particulièrement l'attention des administrés sur les points suivants :

  • Les effets à court et long terme des substances polluantes de l'atmosphère sont suffisamment documentés pour que des calculs d'impact soient objectivement réalisés sur les populations (morbidité et mortalité) ;
  • les particules ne constituent pas seulement une source de pollution locale ; ces particules et les composés qu'elles supportent, peuvent en effet se propager sur de longues distances ;

De plus, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a fait connaître ce 17 octobre 2013 sa décision de classer la pollution de l'air extérieur et ses particules comme cancérogènes pour l'homme.

 Renseignements :

Service Santé Publique - Unité Santé Environnement : 04.77.48.64.64

environnement@saint-etienne.fr

Documents

Articles Liés